Dogan dans La Tour Sombre

Version originale Dogan
Autres noms Dogan ,
Type magie-technologie
Apparitions et/ou citations       

Centres de contrôle et d'expérimentation créés par les Grands Anciens

Lorsqu'on lit pour la première fois le terme dogan, il s'agit d'une coquille sur le rabat de la couverture d'un des livres rares de CALVIN TOWER. (Le Dogan, qui est censé s'intituler en réalité Le Hogan, est un roman western écrit par la version dans notre monde de BEN SLIGHTMAN JR).

Bien que, dans notre monde, le mot dogan ne signifie rien de plus qu'une faute de frappe, dans le MONDE ULTIME, il a un sens particulier et plutôt sinistre. Les Dogans du Monde Ultime sont une série de centres de contrôle à l'allure militaire et ont la forme de baraques préfabriquées en tôle. (Comme le savent tous les FIDÈLES LECTEURS, chez STEPHEN KING, les baraques en préfabriqué sont toujours des lieux maléfiques.) Dans ces Dogans, la technologie fonctionne toujours. Certains (comme le DOGAN DE LA CALLA) sont utilisés comme postes de surveillance par les serviteurs du ROI CRAMOISI, à TONNEFOUDRE. Dans d'autres, comme le DOGAN DE FEDIC, la magie et la technologie peuvent se mêler. La série de Dogans qui jalonnent le RAYON OURS-TORTUE a été construite par la sinistre firme fondée par les GRANDS ANCIENS, NORTH CENTRAL POSITRONICS.

Dans le roman Désolation, Diablo Mining a établi son quartier général dans une baraque de ce genre. De même, les bases militaires clans lesquelles le virus de la supergrippe est élaboré dans Le Fléau sont des baraquements en préfabriqué.

Contactez-nous pour nous aider à compléter cette section !

Publié le Dimanche 21 mai 2017 par Mélitine Bouriot
Modifié le Mardi 02 mars 2021 à 17h54