Connexions entre Différentes saisons et La Tour Sombre

Quatre histoires : "Le printemps de l'espoir éternel : Rita Hayworth et la Redemption de Shawshank" - le conte le plus captivant d'emprisonnement injuste et d'évasion la plus spectaculaire depuis Le Comte de Monte-Cristo. "Été de la corruption : un élève doué" - un écolier modèle de Californie et un vieil homme dont il découvre le passé hideux entre dans un cercle vicieux mutuel fatidique. "Chute de Innocence : Le corps" - quatre jeunes garçons turbulents saventurent dans les bois du Maine et dans la lumière du soleil et le tonnerre trouvent la vie, la mort et les allusions de leur propre mortalité. "Un Conte d'hiver : La méthode de respiration" - une histoire racontée dans un bar étrange d'une femme déterminée à donner naissance, coûte que coûte.

  • Dans "La méthode respiratoire", Stevens dit qu'il y a de nombreuses pièces à l'étage du club, "tellement de pièces qu'un homme pourrait s'y perdre". Puis il se souvient que certains s'y sont déjà perdus et qu'ils semblaient avoir voyagé à des kilomètres. Cela rappelle les voyages entre les mondes évoqués dans La Talisman, Black House, Rose Madder et "La Tour Sombre".
  • Toujours dans "La méthode respiratoire", David tombe sur deux livres de l'auteur Gray Seville : "Ils étaient nos frères" et "Les Briseurs". Après enquête, il découvre que cet auteur n'existe pas dans notre monde
  • Stevens fait remarquer à David que Seville est peut-être lui même un Briseur ou qu'il en connaissait.
  • John Cullum confie à Roland et Eddie qu'il a travaillé dans la prison d'état du Maine dans les années 50, probablement à Shawshank.

Contactez-nous pour nous aider à compléter cette section !

Publié le Lundi 30 janvier 2017 par Grégory Santana
Modifié le Jeudi 11 février 2021 à 19h00